Rechercher
  • Thomas Ferry

L'Evian Championship 2020... tombe à l'eau !

Mis à jour : il y a 2 jours

Oh, le vilain jeu de mots ! Premier post sur ce blog dédié aux grandes compétitions françaises. Et cette année, pour en remettre une couche (qui a dit que je parlais des bébés dans les publicités d'Evian ?), les compétitions sont presque toutes annulées en raison des circonstances que nous connaissons tous. Dans le meilleur des cas elles sont reportées, avec malheureusement quelques grands absents.

Mais bon, il faut bien commencer un jour, et ce n'est pas parce que les compétitions sont moins présentes que les sportifs ont cessé de s'entraîner, bien au contraire !


La 4ème édition de l'Evian Championship est donc annulée. Mais voilà une bonne occasion de vous présenter le double objectif de ce blog :


1 Faire un focus sur les prochaines grandes compétitions

2 Illustrer les sports en question en évoquant quelques thématiques mentales.


Dans tous mes suivis en préparation mentale, je tiens à préserver une certaine part de naïveté dans les questions que je pose aux sportifs. Cela signifie que je peux parfois passer pour un vrai débutant, y compris dans les sports que je pratique. C'est le prix à payer pour avancer pour laisser de côté quelques croyances...


Les croyances (justement !) dans le golf, vous en connaissez quelques-unes, n'est-ce pas ?

Le golf coûte cher ; les golfeurs sont riches ; le sport est un sport de v..., de personnes âgées.

Je me souviens avoir eu une discussion avec une jeune golfeuse prometteuse lors d'un cours sûrement très passionnant que je donnais. C'est elle qui m'a rappelé ces bonnes vieilles croyances populaires. Ce qui m'a vraiment étonné, c'est de voir que cette étudiante avait presque "honte" de parler de son sport, de sa passion dans un autre contexte, parce qu'elle était convaincue que je devais avoir ce regard-là (comme tout le monde, forcément) sur son sport.


C'est donc là que je voulais en venir. De l'argent dans le golf, il y en a. Des personnes plus ou moins âgées, il y en a aussi. Des croyances, on en a tous, et dans bien des domaines du quotidien. Et dans le sport, mentalement, elles font des ravages, elles prennent de l'énergie, en permanence. C'est une thématique importante de la préparation mentale, il faut les identifier, les détruire parfois, pour gagner en sérénité. Et ce qui est amusant finalement dans cet exemple, c'est que cette joueuse absorbe les croyances des autres, en les rendant temporairement ultra crédibles à ses yeux, en les vivant pleinement émotionnellement !


Voilà pourquoi les méthodes et les outils ne remplaceront jamais l'échange et la communication. Tout est complémentaire. Dans le cas des croyances, il faut parler, papoter, explorer, ressentir... pour déjà les identifier !


A l'année prochaine !


PS : les plus curieux auront remarqué que j'ai commencé par une compétition en Haute Savoie :-)




© 2020 par Thomas Ferry

  • Black Instagram Icon

Thomas

FERRY